Projet de restauration du musée Couven


En 1999, plus de quarante ans après l’installation du musée Couven au Hühnermarkt, de larges mesures de rénovation et de restauration furent prises. Avec le soutien de la ville d’Aix-la-Chapelle et du Land de Rhénanie-Westphalie, on entreprit dans un premier temps la rénovation du toit et de la façade de la « Maison Monheim ».

Dans un second temps, on se consacra à la rénovation de la  « Maison du Tilleul », située au coin de la Rommelgasse et du Hof, puis de l’annexe donnant sur le Hof. En 2000/2001, le système électrique de la maison fut renouvelé tandis que des travaux de peinture et de laquage ainsi que la rénovation des planchers en bois furent effectués. Finalement, la petite cour centrale qui relie les trois bâtiments du musée Couven fut recouverte d’un toit en verre.

La restauration des toiles du musée Couven débuta avec les paysages de grand format de la salle des fêtes et du couloir aux verres. Avec le soutien des Autorités Régionales de la Rhénanie, les tableaux du XVIIIe siècle purent être pris en charge par l’atelier de restauration Gruppe Köln à Cologne. À la suite du nettoyage et de la protection des surfaces fortement éprouvées, un nouveau système de montage fut développé, permettant une aération au dos des tableaux et un accrochage proche du mur.

Avec la réouverture du musée Couven à l’été 2001, non seulement une « maison ancienne d’un nouvel éclat » attendait le visiteur, mais également la possibilité de suivre les travaux de rénovation en cours. Pendant que le couloir aux verres était à l’hiver encore un « espace vide » au plâtre endommagé, on pouvait y admirer l’été suivant les tableaux paysagers à nouveau installés.

La dernière étape provisoire de restauration eut lieu au printemps 2005 : les tableaux accrochés au second étage dans la dite salle des paysages furent démontés et transportés dans l’atelier de Cologne.

Le retour des paysages

À la suite des travaux de restauration et conservation, ces toiles de grand format retrouvèrent leur place au second étage. Le panorama paysager fut pris en charge par l’atelier Gruppe Köln au printemps. Durant des mois, les restauratrices Carmen Seuffert et Susanne Erhards, assistées de leur équipe, nettoyèrent et retouchèrent les quelques 25 mètres de toile couvrant habituellement les murs de la salle des paysages du musée Couven.

On peut aujourd’hui admirer ces vues sur la côte néerlandaise dans une qualité sans précédent. Ces oeuvres réalisées au XVIIIe siècle par des peintres inconnus illustrent de façon particulièrement détaillée la vie et le travail dans un paysage fluvial. Tandis qu’une calèche traverse l’estuaire sur un bac, deux promeneurs s’instruisent de leur chemin par la lecture d’un écriteau. Un chien flaire une piste au bord d’un sentier tandis que la haute société pique-nique dans la bonne humeur sur la colline.

Musée

Découvrir l’habitat bourgeois

Collection

La vie aux XVIIIe et XIXe siècles

La maison

De la maison de Coebergh au musée actuel